Contactez-nous sans frais au 1-888-878-2478

À propos

Historique de Armand Malo inc.

La première génération

Dans les années 1940, Armand Malo et sa femme Anna-Marie Bruneau s’installent dans une magnifique maison déjà centenaire sur le rang du Domaine à Sainte-Mélanie. Ils ont 8 enfants : 4 garçons et 4 filles. Armand Malo opère un moulin à scie sur ses terres à bois aux abords de la rivière L’Assomption. 

Le pin, la pruche et l’épinette issus des terres sont destinés au marché de la construction locale. Le bois franc est acheminé à des marchands de Montréal.

La deuxième génération

Dans les années 1970, Armand se retire et lègue le moulin à scie à ses quatre fils: Denis, Jocelyn, Laurent et Dominique. 

Un séchoir à bois est ajouté et des améliorations sont apportées à l’usine. 

En 1978, la compagnie Armand Malo inc. s’incorpore. 

Un incendie détruit la scierie en 1982 et amène les propriétaires à réorienter les opérations. 

La fabrication de plancher et la vente de bois d’ébénisterie deviennent alors les principales activités commerciales. 

Pour répondre à une grande demande, un grand entrepôt chauffé est bâti et un agrandissement majeur à l’usine de plancher est construit entre 1994 et 1998.

La troisième génération

À l’aube du nouveau millénaire, les frères Denis et Laurent prennent leur retraite. 

C’est à ce moment que Armand Malo inc. se dissocie des activités du séchoir à bois qui devient la propriété du fils cadet d’Armand, Dominique. 

En décembre 1999, afin de poursuivre les activités de fabrication et de vente de bois d’ébénisterie, Jocelyn et son épouse Marguerite Benny ainsi que leur fils Frédéric, acquièrent Armand Malo inc. 

Titulaire d’un DEC en maintenance industrielle, Frédéric est de retour de Memphis au Tennessee, fraîchement diplômé de la National Hardwood Lumber Association (NHLA). 

Mélanie Forest, la conjointe de Frédéric, se joint à l’entreprise familiale en 2007. Physiothérapeute, elle quitte sa profession et apprend son nouveau métier avec grand intérêt et rigueur.

 

Un travail d’équipe

Pendant une bonne quinzaine d’années, Jocelyn et Frédéric dirigent ensemble l’entreprise. Se complétant l’un et l’autre, ils forment une équipe père-fils hors du commun. 

En septembre 2016, à l’âge de 39 ans, Frédéric est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). 

Il sera absent du quotidien de l’entreprise pendant quelques années. Faisant preuve de résilience, sa famille et l’équipe dévouée en place assurent la continuité des opérations. 

 

L’héritage

C’est à l’âge de 77 ans que Jocelyn prend une retraite bien méritée après de nombreuses années de travail soutenu. Au fil des ans, outre son savoir, Jocelyn a su transmettre à la relève la rigueur et le souci du travail bien fait. Il lègue une entreprise prospère jouissant d’une solide réputation. 

Moins présent, Frédéric agit maintenant à titre de mentor. Il voit à transmettre graduellement ses connaissances à son équipe. Vous pourrez le croiser de temps à autre chez Bois Armand Malo, lui qui demeure toujours impliqué dans l’entreprise, mais de façon nettement moins intensive.

 

L’alliance

À l’automne 2019, Frédéric et Mélanie s’associent avec un partenaire d’expérience afin de les épauler dans la gestion de l’entreprise. 

C’est ainsi que Bruno Sylvestre, cumulant plus de 15 ans d’expérience en direction générale et dans le domaine des ventes, devient partenaire dans Armand Malo inc. Issu de l’industrie pharmaceutique, Bruno a aussi été vice-président et actionnaire chez un manufacturier de meubles haut de gamme. 

La vision

La dynamique du nouveau trio d’actionnaires insuffle un nouvel élan à l’entreprise. Tout en poursuivant la mission d’offrir des produits de qualité et un service professionnel personnalisé, des améliorations sont apportées à l’usine dès le premier trimestre de 2020 pour se poursuivre jusqu’à la fin de l’automne. On modernise l’équipement et l’usine est réaménagée pour une meilleure efficacité. 

Bois Armand Malo

C’est pour marquer ce renouveau qu’une nouvelle image de marque est dévoilée en 2021. Un logo plus moderne fait son apparition. Les trois hauteurs de planches de bois disposées en triangle se veulent un rappel du « sapin » emblématique d’origine et soulignent l’empreinte et l’engagement des trois générations de Malo au sein de l’entreprise lanaudoise.

Inscription à l'infolettre